ETUDES CLINIQUES : La dématérialisation des consentements médicaux génère plusieurs millions d’euros d’économies et renforce la sécurité juridique

ETUDES CLINIQUES : La dématérialisation des consentements médicaux génère plusieurs millions d’euros d’économies et renforce la sécurité juridique

Paris, le 12 mai 2017.

Ce sont plus de deux millions d’euros d’économies par an qui pourraient être réalisées par les établissements de santé grâce à la dématérialisation des consentements médicaux, selon l’étude “state of eConsent report 2017”.

monconsentement au salon HIT

monconsentement au salon HIT

Ainsi, la dématérialisation permettrait à  l’ensemble  des acteurs des études cliniques (médecins, patients, gestionnaires, CRO, Laboratoires…) d’économiser des coûts de gestion (édition, transmission, stockage, manutention, etc.). La solution augmente la transparence et le contrôle, tout en simplifiant  les procédures de recueil des consentements.

Par ailleurs, une meilleure sécurisation des consentements médicaux contribuerait à réduire les risques juridiques et d’image, tant pour les médecins que pour les établissements de soins.

On se souviendra de 104 700 plaignants ligués contre Johnson & Johnson. L’établissement a dépensé 817 millions $ de frais de justice et a versé 2,3 milliards $ pour le Risperdal par exemple.

La plateforme monconsentement.com répond à ces enjeux : elle simplifie et sécurise le recueil de consentement médico-social des patients. Tiers de confiance, monconsentement.com est la 1ère solution à valeur probante conçue avec les patients et les médecins, qui respecte leurs droits respectifs.

L’équipe de monconsentement.com sera présente au village start-up du salon Paris Healthcare Week  

pour présenter cette nouvelle solution du 16 au 18 mai 2017 au parc des expositions Porte de Versailles à Paris.

Contact presse : Patrice REMEUR – Tél. : 06 30 37 14 76 – patrice@monconsentement.comwww.monconsentement.com – Twitter @monconsentement