Proposition aux candidats à l’élection présidentielle : Accélérez l’e-santé pour améliorer le consentement éclairé des patients en France

COMMUNIQUE DE PRESSE

Paris, le 5 mai 2017.

Le consentement médical éclairé, qui est un droit inaliénable du patient, reste encore insuffisamment mis en oeuvre en France par rapport à d’autres pays européens selon Health Consumer Powerhouse index 2016. Une autre étude internationale réalisée en 2011 montrait que seulement 37 % des patients en France déclaraient être impliqués dans les décisions contre 79 % au Royaume-Uni ou 80 % en Suisse.

Or un arrêt récent du 3 février 2016 du Conseil d’Etat considère : “que lorsque l’acte médical envisagé, même accompli conformément aux règles de l’art, comporte des risques connus de décès ou d’invalidité, le patient doit en être informé dans des conditions qui permettent de recueillir son consentement éclairé”.

Les établissements et les professionnels de santé qui appliquent insuffisamment l’obligation légale renforcée par la loi santé du 26 janvier 2016 relative au recueil de consentement peuvent voir leur responsabilité engagée.

monconsentement.com est la 1ère solution d’eSanté ergonomique à valeur probante, qui répond à cette problématique. Elle vise à sécuriser, simplifier et faciliter le recueil du consentement médico-social des patients. monconsentement.com joue pleinement le rôle de tiers de confiance entre les patients et les médecins pour protéger leurs droits respectifs.

La solution sera présentée au village start-up au stand de monconsentement.com du 16 au 18 mai 2017 au parc des expositions Porte de Versailles à Paris.

Contact presse : Patrice REMEUR – Tél. : 06 30 37 14 76 – patrice@monconsentement.comwww.monconsentement.com – Twitter @monconsentement